cultiver-des-germes

Pas de jardin ? Comment cultiver en intérieur…

Vous voulez cultiver chez vous ? Si vous habitez une grande ville bourguignonne, vous n’avez pas forcément de jardin et le soleil n’est pas toujours au rendez-vous ! Mais il existe une solution simple pour pouvoir manger ce que l’on sème en intérieur…

germes-de-haricots

Que cultiver en intérieur ?

Cultiver sa propre nourriture est une source de plaisir simple. Vous n’avez pas de jardin, mais vous voulez cultiver des légumes dans votre logement ? Voici une solution valable même pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un appartement ensoleillé : les graines germées !

Les germes sont ce qu’il y a de plus facile à faire pousser en intérieur puisqu’ils n’ont peu ou pas besoin de lumière, vous pouvez même les cultiver en hiver. Et puis, c’est rapide ! En une semaine vous pouvez manger votre propre production !

Doux ou piquants, sucrés, acidulés ou amers : impressionnez vos amis avec ces mets originaux dans vos salades, ou boostez vos sandwichs !

Les germes sont extrêmement nutritifs, riches en vitamines, en minéraux et en antioxydants. Et pourtant, les germes sont très faibles en calories : environ 16 calories par tasse pleine. Que du bonheur !

De plus, en faisant pousser vous-même vos germes vous ferez des économies !

 

Comment cultiver des germes en intérieur ?

La première étape est d’acheter des graines dans une jardinerie ou un magasin bio (Alfalfa, haricot mung, radis, roquette, moutarde, trèfle, maïs…Presque toute graine de plante comestible peut servir de germe, sauf celles de la tomate, de la pomme de terre et de la rhubarbe. Vous trouverez sur le site du jardinier paresseux une liste non exhaustive de graines à faire germer).

Il est préférable d’utiliser uniquement des graines certifiées biologiques ou destinées à la germination, car parfois les graines vendues pour utilisation au jardin sont traitées aux pesticides.

Il se vend des germoirs, mais vous pouvez facilement en fabriquer un vous-même comme dans la vidéo ci-dessus. Il suffit d’un pot en verre (pot de moutarde, sauce tomate, pâte à tartiner, pot de confiture…) auquel on fixe un carré de moustiquaire ou une compresse tissée, sur l’ouverture à l’aide d’un élastique (ou du couvercle préalablement découpé en « bague » à l’aide d’un cutter).

 

Ensuite voici la marche à suivre (retrouvez toutes ces étapes dans la vidéo ci dessus!) :cultiver-chez-soi-bourgogne

  1. Placer un fond de graines dans le bocal. Remplir d’eau et fixer le filtre. Vider l’eau et répéter cette opération plusieurs fois pour bien nettoyer les graines.
  2. Remplir  le pot aux deux tiers d’eau tiède et le placer dans un endroit relativement chaud. Laisser tremper les graines une nuit entière.
  3. Faire égoutter le pot durant la journée, et rincer à l’eau matins et soirs pendant deux à sept jours.
  4. Consommer les graines lorsque la pousse aura atteint la longueur que vous jugerez optimale.

Quelles recettes pour les graines germées ?

Une fois germées, les graines peuvent être placées égouttées au réfrigérateur dans un bocal sans eau stagnante, recouverts d’un tissu aéré. Dans ces conditions, elles s’y conservent en moyenne 4 à 5 jours. Rouleaux de printemps, steak de légumineuses et graines germées, sandwichs… nous vous orientons vers ce site qui propose 111 recettes à base de graines germées.

 

Bandeau de couverture réalisé par Vector Open Stock