Mois de la Rénovation énergétique

Rénovation énergétique : 40% des français envisagent des travaux en 2017

D’après un sondage Yougov pour PAP, 40% des ménages français déclarent avoir l’intention de réaliser des travaux de rénovation en 2017. Les seniors, propriétaires ou locataires, sont les plus nombreux à envisager ces travaux.

Un engouement lié aux nombreuses aides d’État pour encourager les travaux de rénovation énergétique, ou bien à l’hiver rigoureux que nous connaissons ? Peut-être bien les deux !

En tous cas, d’après le sondage Yougov, réalisé pour PAP, un nombre important de ménage déclare vouloir se lancer dans de tels travaux et ce, malgré un manque de budget pour 78% d’entre eux.

Le souci d’économie d’énergie arrive en tête des motivations avec 60% des propriétaires qui jugent nécessaire de rendre le logement plus performant en améliorant l’isolation, la ventilation et la production de chaleur.

Pour les plus jeunes (25-34 ans), qui n’ont pas encore accédé à la propriété, la priorité va vers l’esthétique et la fonctionnalité de leur logement. 49% souhaitent personnaliser leur nid et 60% s’intéressent à la domotique (volets et éclairages automatiques, commandes à distance…).

Pourtant, toujours d’après ce sondage, peu de Français disent connaître les aides publiques dédiées à ce type de travaux (crédits d’impôt, éco-prêt à taux zéro,..).


Produire sa propre électricité renouvelable… par reseau-CLER

Les aides à la rénovation énergétique prolongées jusqu’au 31 décembre 2017

Le gouvernement a en effet décidé de prolonger jusqu’au 31 décembre 2017 le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et l’éco-Prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour aider les particuliers à réaliser des économies d’énergie.

  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
    Le CITE incite les particuliers à effectuer des travaux d’amélioration énergétique dans leurs logements, tout en soutenant les nouvelles technologies les plus efficaces en termes de développement durable. Cette mesure souhaite promouvoir les équipements énergétiques durables.
  • L’éco-Prêt à taux zéro (éco-PTZ)
    L’éco-PTZ permet de bénéficier d’un prêt à taux zéro de 30 000 euros maximum pour financer des travaux d’éco-rénovation. Il s’adresse aux propriétaires, qu’ils habitent le logement, ou qu’ils le mettent en location.